L'HEBDO : "Chute vertigineuse de la délinquance à Orléans"


Vendredi 25 Janvier 2013

(+ interview vidéo de Florent Montillot)


L'HEBDO : "Chute vertigineuse de la délinquance à Orléans"
En dix ans, la délinquance générale a baissé de 45,2% en dix ans et le taux d’élucidation a grimpé à 46,6% en 2012. En clair, la délinquance a été divisée par deux, et un délit ou crime sur deux voit son auteur interpellé !

Le bilan chiffré 2012 de la délinquance à Orléans est présenté ce soir aux conseillers municipaux de la ville. En préambule, le maire d’Orléans et l’adjoint chargé de la tranquillité et de la sécurité présentaient la synthèse de ces chiffres (voir l’ensemble des éléments en illustration) à la presse quelques heures avant d’entrer dans la salle du conseil.
La délinquance de proximité divisée par trois !
Si la présentation montrait l’évolution entre 2011 et 2012, les courbes prenaient en compte les statistiques depuis 2001. Florent Montillot justifiait cette courbe sur le moyen terme pour faire étalage des efforts constants et des résultats probants et qui ne démentent pas avec le temps.
C’est d’abord la délinquance de proximité qui interpelle. En dix ans, ces faits ont été divisés par trois. C’est en effet une baisse de 67,7% qui s’affiche comme un incroyable indicateur.
La où il y a une hausse, c’est encore positif !
Et quand au fil de la présentation, on peut constater des chiffres en positif, c’est bien pour démontrer l’efficacité des forces de police, municipale et nationale, sur le territoire de la cité.
Exemple, notamment, avec le taux d’élucidation. Il affichait en 2001 un piètre pourcentage (17%), bien en dessous de la moyenne nationale. Aujourd’hui il s’élève à 46,6% ! Cela veut simplement dire qu’en 2012, un délinquant sur deux n’a pas pu dormir sur ses deux oreilles…
En termes de stupéfiants aussi, le chiffre est positif. L’évolution des faits de drogue sur la ville est de + 174,1% en dix ans. Et à l’inverse des autres indicateurs qui se basent sur la récolte des plaintes déposées, celui de la drogue est seulement le signe de l’activité des services. On a rarement vu, en effet, un dealer venir se constituer prisonnier et avouer sans la moindre enquête en cours qu’il est un consommateur ou un revendeur de stupéfiants.
On peut également voir que les mineurs sont de moins en moins impliqués dans les faits constatés sur Orléans. C’est aussi un signe intéressant à noter.
Il n’y a guère que les vols avec violence et les vols à la tire qui ne suivent pas la même courbe de chute massive.
La police municipale en net regain d’activité
Autre indicateur important et marquant, l’activité de la police municipale sur le terrain. Si en 2001 on signalait 35 rapports d’interpellation, en 2012 ce chiffre est aujourd’hui de 780 !
Entre temps, le volume de policiers a considérablement augmenté passant de 55 à 107. Le matériel aussi a évolué au même rythme que ses missions. D’ailleurs dans quelques jours, l’informatisation des amendes de stationnement permettra de mettre quatre policiers de plus sur la voie publique. « Ils sont dégagés de cette activité de traitement des contraventions, ils vont donc venir renforcer le dispositif » ajoute Florent Montillot.
Une cartographie de la délinquance rue par rue…
Si les forces de police municipale ont augmenté. Si la relation avec les services de la police nationale a été renforcée. Si la vidéo-protection est un élément qui permet d’intervenir plus rapidement et d’élucider plus d’affaires que par le passé. Un autre élément permet à « La Municipale » de travailler en réactivité. « Nous utilisons depuis 2005 un système de cartographie de la délinquance hebdomadaire, quartier par quartier, îlot par îlot » explique l’adjoint au maire.
Ainsi, en pouvant visualiser les faits constatés, le déplacement géographique de la délinquance et les zones qui sont dans l’œil du cyclone, « nous pouvons réorienter nos patrouilles. C’est un véritable outil à la décision ».

Une délinquance en chute libre depuis 10 ans, les chiffres sont parfois têtus. Et quand ils s’entêtent ainsi à faire fléchir les courbes vers le bas, continuellement pendant dix ans, il est difficile de croire qu’ils sont manipulés. Florent Montillot nous fait la visite des statistiques 2012 de la délinquance.
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @UDI_off: Félicitations à notre porte-parole @MauriceLeroy, élu à l’instant Vice-président de l’Assemblée nationale ! https://t.co/GUNlv…
Florent Montillot : RT @olivier_carre: Construction de la maternelle M. de la Founière, rénovations de salles et de cours, isolation... A #Orleans, 25 écoles s…
Florent Montillot : Conseil National de l'UDI sur l'Europe. Je suis intervenu, en tant que Délégué National, pour présenter les prochai… https://t.co/HBew449xHW