La Région Centre-Val de Loire adopte un voeu pour une charte de la laïcité contre l'avis du président PS


Lundi 22 Octobre 2018

Florent Montillot est intervenu avec conviction en faveur du vote de ce vœu pour une charte de la Laïcité : un devoir et un honneur, selon lui, pour les élus du conseil régional !



FRANCE BLEU ORLEANS


La droite a réussi à faire voter un voeu afin que la Région adopte une charte de la laïcité. La majorité de gauche n'y était pourtant pas favorable. L'idée, c'est de conditionner les aides que la Région verse aux associations à la signature de la charte. Voeu adopté à une très courte majorité.
Lors de la session à Orléans du 18 octobre 2018, le conseil régional Centre-Val de Loire a adopté un voeu pour que la Région adopte une charte de la laïcité. L'objectif est de conditionner les aides que la collectivité attribue aux associations à la signature de la charte. Cela implique que l'association qui la signe, reconnaît la liberté de culte, de conscience et l'égalité homme-femme. 
 

Un voeu contre l'avis du président socialiste François Bonneau  

Tout s'est joué à une voix près ! 39 voix à 38. La majorité de gauche n'y était pas favorable. La voix qui a tout fait basculer, c'est celle de Fabien Verdier, l'élu du territoire de Châteaudun. Une charte de la laïcité, c'est ce que souhaitait la droite régionale qui proposait de s'inspirer du système mis en place par les régions Ile-de-France et Hauts-de-France que préside l'ex-LR Xavier Bertrand.Le conseil régional des Hauts-de-France avait ainsi adopté en juillet dernier "une charte de la laïcité et des valeurs républicaines" que  doivent signer et diffuser les associations pour pouvoir bénéficier d'une subvention régionale. Le dispositif doit contribuer à la lutte contre la radicalisation. Guillaume Peltier se réjouit de ce vote : "Tous les jours, des dérives inacceptables du communautarisme et de la radicalisation se manifestent dans nos territoires, y compris en région Centre-Val de Loire. Il y a des valeurs non négociables." 

François Bonneau, le président PS de la Région Centre Val-de-Loire, indiquait qu'il n'est pas favorable à cette idée : une telle charte lui paraît inutile. "Nous soutenons les associations essentiellement via le dispositif Cap'Asso, souligne François Bonneau, et  cela passe par les fédérations d'associations. Les dossiers sont  examinés et aujourd'hui, notre process permet d'avoir toute garantie par  rapport à ça : il n'y a pas d'interventions qui peuvent être suspectes  et qui conduiraient à des risques de radicalisations, ce qui serait  grave ! Dans nos modes d'intervention, et grâce au travail important que  nous effectuons au préalable avec les associations, nous ne sommes pas  confrontés à ce problème."

La charte de la laïcité ne peut pas encore être appliquée. Le voeu signifie que la proposition de charte pourra être mise au vote dans les prochaines semaines. Guillaume Peltier, le chef de file de la droite du conseil régional Centre-Val de Loire a remporté une victoire mais il n'a pas encore remporté la bataille. Il n'est pas certain que le vote sera le même étant donné l'étroitesse de ce premier résultat.

FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook