La République du Centre : "Florent Montillot a invité les parents élus des écoles publiques à « faire un point » avec lui"


Lundi 5 Janvier 2015

L’adjoint au maire veut instaurer un rendez-vous annuel avec les parents délégués. Pour entendre ce qui doit être amélioré et évoquer les projets.


Il n'y a pas que pour les écoliers que ce lundi sera jour de rentrée. Florent Montillot, l'adjoint au maire chargé de l'Éducation, a en effet convié à une réunion, à l'heure des devoirs, tous les parents élus des différentes écoles publiques d'Orléans. « Pour faire un point avec eux », résume-t-il d'un trait de plume.
Après un trimestre de classe et de mise en 'uvre de la réforme des rythmes scolaires (« Plus de cent ateliers proposés, rappelle-t-il, mais on essuie encore les plâtres »), le timing apparaît adéquat. « On dispose ainsi de recul », avise Florent Montillot. Et de lignes écrites noir sur blanc, puisque « le budget 2015 (de la ville) a été voté ».
« Un budget dynamique et prometteur » Comme Bénédicte Maréchal avant lui, Florent Montillot tisse donc sa toile. « Après les directeurs (une fois par semaine, je me rends dans une école) et les agents de la ville d'Orléans (la rédaction de la charte est en cours), mon objectif était de rencontrer l'ensemble des parents délégués. Ils ne sont élus qu'en octobre… » Ce soir, on jettera des bases. « C'est quelque chose que je referai, indépendamment de telle ou telle rencontre. Je veux, une fois par an, une réunion élargie à l'ensemble des interlocuteurs. »
 
S'il prévoit « une présentation exhaustive » du budget (« Il est prometteur, et dynamique, avec +100 % en investissement et +14 % en fonctionnement ») et des projets qu'il soutend pour les cinq prochaines années, s'il évoquera bien sûr « le lancement du plan numérique », Florent Montillot entend d'abord « échanger avec les parents délégués ». Que « les problématiques » soient abordées, comme « les priorités » et « les préoccupations », « les stratégies » et « les tendances » aussi.
Vincent Bouchot, le président pour le Loiret de la FCPE, la fédération des conseils de parents d'élèves, imagine ainsi « un jeu de questions-réponses… Mais je ne suis pas dans le secret des dieux ! Nous, en tout cas, nous avons des questions à poser ». Et une requête à formuler : « On va demander la création d'un comité de suivi pour améliorer le système ». Le premier objectif, éclaire Vincent Bouchot, sera « la rédaction du projet d'éducation territorial », qui formalise l'action de la ville « avec l'ensemble des partenaires ».
Pascal Bourgeais
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook