La République du Centre : "Le département et la ville d’Orléans s’associent dans le domaine de la restauration collective"


Mardi 11 Octobre 2016

« Nous avions la volonté de changer radicalement de paradigmes, d'inventer un nouveau modèle », annonce d'emblée Florent Montillot, maire-adjoint à l'Education.


C’était l’un des « gros morceaux » de ce conseil municipal : le renouvellement de la délégation de service public pour la restauration collective d’ici 2017. Elle concernera les écoliers et les seniors orléanais, mais aussi les collégiens du Loiret.

Florent Montillot n'a pas servi un plat de résistance trop indigeste à ces collègues, en conseil municipal, hier. En moins de dix diapos, l'adjoint délégué à l'éducation a réussi à présenter son projet de réforme complète du service de restauration collective et scolaire. Un projet qui l'occupe, lui et son service, depuis plus d'un an.

« Nous avions la volonté de changer radicalement de paradigmes, d'inventer un nouveau modèle », annonce d'emblée l'élu.

Une « première en France »

Depuis 2003, c'est l'entreprise Sogeres qui confectionne les repas pour les écoliers ou les seniors orléanais. Ce contrat prend fin au 1 er septembre 2017. Les élus ont donc approuvé, hier, le lancement d'une nouvelle procédure de consultation. Avec un cahier des charges plus « ambitieux », axé sur « l'agriculture de proximité » et « l'optimisation des coûts », mais aussi la saisonnalité et la qualité des produits.

« Aujourd'hui, le monde agricole vit une double crise, liée à l'évolution des cours et aux aléas climatiques, évoque Florent Montillot (UDI). Nous avons besoin de créer une filière agricole locale qui puisse servir d'élément de stabilisation et d'amortisseur de crise. »

 

Surtout, et c'est là la nouveauté, Orléans ne se lance pas seul dans l'aventure. Une convention de coopération sera passée avec le conseil départemental, afin que le futur prestataire choisi par la ville puisse fournir les repas à 13 collèges (soit 760.000 repas par an). Un partenariat unique en France, s'est félicité Florent Montillot. Et, « cerise sur le gâteau », d'autres collectivités, comme la région (pour les repas des lycées) pourraient rejoindre le dispositif.

Ce doublement des volumes demandés (lire par ailleurs) va nécessiter un agrandissement de la cuisine centrale actuelle (située rue Anthelme-Brillat-Savarin) et la construction d'une légumerie pour traiter les produits directement du champ à l'assiette.

D'où le choix d'une délégation de service public sous forme de concession. « Ainsi, c'est le prestataire qui portera les investissements. » Le contrat serait conclu pour sept ou neuf ans.

Et le bio ?

Si la majorité des élus a salué le projet, Jean-Philippe Grand (EELV) a plaidé pour que la ville profite de cette opportunité pour « aider des agriculteurs locaux à travailler en bio ». « Saint-Étienne l'a fait, sur la durée d'un mandat certes, mais ça lui permet de fournir 100 % des aliments en bio. »

Plus localement, « Saran vient de le faire », a ajouté Dominique Tripet (PCF). « C'est un beau projet. Mais pourquoi ne pas avoir créé une régie avec d'autres communes de l'agglo par exemple ? », a-t-elle questionné. Et c'est justement parce qu'ils auraient voulu voir ce mode de gestion publique privilégié, que les deux élus Front de gauche ont voté contre la délibération portant sur le lancement de la procédure de délégation de service public.

Marion Bonnet
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : Conseil national de l’UDI à Vincennes. Débat intéressant sur la place de l’UDI dans la nouvelle donne politique… https://t.co/uyON5p30Pf
Florent Montillot : RT @Uni_Terre: Bravo aux 2 écoles #Necotin & #LesGuernazelles engagées 1 démarche d #A21 scolaire et à @LNE pour son appui ! https://t.co/l…
Florent Montillot : RT @CoupDePouceAsso: Une participation au @salondesmaires réussie ! Table ronde animée par Florent Montillot, maire d'Orléans , Président d…