La République du Centre : "Le plein d’activités avec les TAP"


Mardi 30 Août 2016

Depuis la réforme des rythmes scolaires, la mairie a mis en place des temps d’activités périscolaires (TAP). L’organisation est désormais bien rodée.


La République du Centre : "Le plein d’activités avec les TAP"
Mêmes jours, mêmes heures. Rien ne change, ou presque, à Orléans, dans l'organisation des TAP. Ces temps d'activités périscolaires, ménagés par la réforme des rythmes il y a trois ans, semblent bien fonctionner. Comme en témoigne leur fréquentation : deux tiers des écoliers orléanais y participent soit près de 6.000 élèves.
Le principe reste le même : les activités sont positionnées en fin de journée pour les maternelles et les élémentaires, les lundis, mardis et jeudis, et durent une heure, de 15 h 45 à 16 h 45. Elles demeurent gratuites.
Augmentation des effectifs oblige, cette année, la mairie a été contrainte de mettre en place une trentaine d'ateliers supplémentaires. Mais il n'y aura pas de réelle nouveauté.
« L'idée, rappelle l'adjoint à l'éducation Florent Montillot (UDI), c'est de faire en sorte que ce soit des moments de respiration et de détente qui se distinguent de la pédagogie scolaire, mais qui soient complémentaires et permettent de conforter les apprentissages. »
Club coup de pouce Chez les maternelles, l'accent est mis sur le langage, à travers des contes, des jeux, etc. Et pour les élémentaires, sur tout ce qui va « favoriser l'acquisition du calcul et des bases de la langue française ». Mais toujours de manière ludique.
Parmi les autres activités proposées figurent le codage informatique, que l'élu souhaite encore développer (de même que tout ce qui touche à l'outil numérique), mais aussi la pratique culturelle, musicale, l'anglais, l'éducation à l'art de la cuisine, etc.
Des TAP autour de la sensibilisation au handicap seront également organisés cette année, de même que des jeux ayant pour thème la citoyenneté et des règles du vivre-ensemble (un travail amorcé avec la préfecture).
Enfin, les clubs coup de pouce CLE, qui se substituent aux TAP pour les élèves qui y participent, seront encore au rendez-vous à partir de la Toussait. Et même plus que jamais, puisque les demandes d'ouverture ne cessent d'affluer et que deux nouveaux clubs coup de pouce devraient voir le jour.
Marion Bonnet
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook