La République du Centre : "Où s'implantera le nouveau lycée en projet à l'est de l'agglomération d'Orléans ?"


Mardi 25 Octobre 2016

La question a une nouvelle fois été posée en session du conseil régional, vendredi, par Florent Montillot (UDI). Il milite avec l’association « Lycée avenir Sullias Val de Loire », pour une implantation à Bray-en-Val.


Bray-en-Val ou ailleurs ? Un nouveau lycée est en projet à l’est de l’agglomération d’Orléans. Son lieu d’implantation est à l’étude.
C’est un engagement pris par François Bonneau (PS), président du conseil régional, lors de sa campagne. Un nouveau lycée sera construit dans l’est du Loiret.
 
Où en est-on ? La question a une nouvelle fois été posée en session du conseil régional, vendredi, par Florent Montillot (UDI). Il milite avec l’association « Lycée avenir Sullias Val de Loire », pour une implantation à Bray-en-Val. En accord avec Christian Bouleau, maire (LR) de Gien et membre lui aussi du groupe de l’Union de la droite et du centre au conseil régional.
 

Situation idéale ?

 
Cette situation, à équidistance entre Gien et Orléans, sur un terrain que Bray-en-Val tient à disposition, pourrait répondre à bon nombre de problématiques, en particulier en matière de transport des élèves, estime l’élu orléanais.
 
Charles de Gevigney, secrétaire départemental du Front national et conseiller régional, défend lui aussi cette localisation, au cœur d’un « bassin de vie de 51.000 habitants ». Au nom de l’aménagement du territoire. « Ce projet va dans le sens d’un recentrage des moyens sur une zone rurale, pour le maintien et le développement du tissu local et économique dans nos campagnes trop souvent oubliées par les pouvoir publics », écrit l’élu FN dans un courrier adressé lundi 17 octobre au président de la Région. Celui-ci craint que l’exécutif opte pour une implantation à l’ouest de Châteauneuf-sur-Loire.
 
« La décision n’est pas encore prise », assure Cathy Münsch-Masset, vice-présidente (PS) du conseil régional. L’étude commandée est sur le point de s’achever. Elle fait l’état des lieux sur les équipements existants (taux d’occupation des salles, horaires d’utilisation…) et sur les incidences d’un nouvel établissement. « Il ne faudrait pas qu’il ramène plus d’élèves à Saint-Jean-de-Braye, déjà trop plein, ou vide celui de Gien », donne pour exemple François Bonneau.
 
Il faut aussi tenir compte, en plus de la démographie, des transports, dont la compétence reviendra au conseil régional en 2017. L’ouverture de la ligne ferroviaire Orléans-Châteauneuf, prévue pour 2021, est prise en compte.
 

Calendrier

 
« Nous allons avoir d’ici la fin du mois tous les éléments d’aide à la décision », indique Cathy Münsch-Masset, insistant sur l’intérêt d’avoir toutes les données en mains avant de s’engager pour un investissement de 40 millions d’euros.
 
Différents scénarios vont être étudiés, « des options seront prises mi-novembre », assure la vice-présidente de la Région. Il faudra alors discuter avec l’Éducation nationale pour connaître les moyens humains, décider s’il faut un lycée d’enseignement général ou mixte. L’ouverture de l’établissement est prévue à l’horizon 2020. 
 
Philippe Abline
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @GroupeUDC: N’oubliez pas: mobilisez vous jeudi! Merci à @larep_fr d’avoir relayé l’info. Défendons notre bilan, défendons notre territo…
Florent Montillot : RT @GroupeUDC: Pour défendre notre bilan et vous donner des perspectives d'avenir pour notre région, Guillaume PELTIER, pdt du groupe UDC,…
Florent Montillot : RT @UDI_off: "Si l’Europe ne relève pas la tête, elle va mourir !" | #Replay @jclagarde était l’invité ce matin de Caroline Roux sur France…