La République du Centre : "Vue plongeante sur la délinquance"


Samedi 25 Février 2012


La République du Centre : "Vue plongeante sur la délinquance"
Si la délinquance générale est restée stable en 2011, la déliquance de proximité a reculé de 5 %. Serge Grouard s'étonne que l'exemple orléanais ne fasse pas plus école.

Dernier bilan avant la présidentielle. Depuis 2002, Florent Montillot, maire-adjoint à la tranquillité publique (Nouveau Centre) est celui qui apporte les bonnes nouvelles, graphiques et pourcentages à l'appui. Et 2011 ne déroge pas à la règle : pour la dixième année consécutive, Orléans enregistre une baisse de la délinquance de proximité (-5,1 % en 2011 avec 3.114 plaintes).

Cette statistique, qui prend en compte les plaintes pour vols et dégradations, est établie par les services de police, et non par la ville. Pas de raison donc de la mettre en doute, aux yeux de Serge Grouard, député-maire UMP, qui balaie d'un revers de main les doutes émis par la Cour des comptes, cet été. "Ces chiffres sont calculés de la même manière depuis 1945", a-t-il tenu à rappeler en ouverture de sa conférence de presse.

La République du Centre : "Vue plongeante sur la délinquance"
A Orléans, les chiffres sont donc "bons" même si la tendance à la baisse est à relativiser puisque la délinquance générale reste, elle, stable, avec un total de 8.836 plaintes enregistrées en 2011. Un phénomène qui s'explique, selon Florent Montillot, par l'augmentation de la "cybercriminalité et des arnaques sur internet".

Autre point noir soulevé par Serge Grouard : le trafic de stupéfiants, qui lui n'entre pas dans ces statistiques. Orléans n'a pas non plus échappé à la vague de cambriolages qui a touché le Loiret cette année : 647 plaintes comptabilisées en 2011 contre 569 en 2010. Les quartiers Saint-Marc, Barrière-St-Marc et Argonne sont ceux qui en ont le plus pati, selon l'adjoint à la tranquillité publique. "Les secteurs de Fleury et Semoy, qui sont limitrophes, ont également été touchés", note Florent Montillot. Ce sont d'ailleurs les seuls quartiers de la ville a enregistré une hausse de la délinquance de proximité cette année.

Le taux d'élucidation se maintient au-dessus de la barre des 40 % ce qui veut dire que plus de deux plaintes sur cinq aboutissent aujourd'hui à un résultat. "Le taux d'élucidation n'était que de 17 % en 2001", note Florent Montillot. Pour la municipalité actuelle, 2001 - année 1 du mandat - reste l'année de référence dans tous les calculs. La ville se félicite ainsi d'une baisse "trois fois plus rapide" de la délinquance générale ici, que dans le département et dans le pays (- 38,5 % contre respectivement - 13,4 % et - 13,2 %), au cours de la décennie. L'exemple le plus frappant concerne les atteintes aux personnes (agressions, etc) : en 10 ans, elles sont restées stables à Orléans (+ 1,2 %) mais ont explosé dans le Loiret (+ 34,2 %).

"L'autosatisfaction n'est pas le genre de la maison, a assuré Serge Grouard, dans un joli exercice de prétérition. Mais ce que l'on fait mériterait d'être regardé un peu plus attentivement ailleurs." Au petit jeu des comparatifs, Florent Montillot a réalisé, cette année, un classement des villes ligériennes, sur la base du nombre de plaintes divisé par le nombre d'habitants : seul Angers fait mieux qu'Orléans.
orleans_mag_2012.pdf orleans mag 2012.pdf  (1.05 Mo)
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @leJDD: Affaire Benalla : Jean-Christophe Lagarde adresse une lettre ouverte à François de Rugy https://t.co/p1JxtJL7D7 https://t.co/mba…
Florent Montillot : RT @UDI_off: Félicitations à notre porte-parole @MauriceLeroy, élu à l’instant Vice-président de l’Assemblée nationale ! https://t.co/GUNlv…
Florent Montillot : RT @olivier_carre: Construction de la maternelle M. de la Founière, rénovations de salles et de cours, isolation... A #Orleans, 25 écoles s…