La maternelle sera reconstruite à l’école Michel-de-la-Fournière


Mardi 4 Octobre 2016

Les effectifs sont sur une tendance à la hausse, à l’école Michel-de-la-Fournière. Pour dégager de la place à l’élémentaire, la maternelle sera reconstruite à côté.


Avec 337 élèves (134 en maternelle, 203 en élémentaire), le groupe scolaire Michel-de-la-Fournière, compte parmi les écoles importantes de la ville. Mais aussi l'une des celles où la situation est la plus tendue, en terme de place. Cela fait plusieurs années en effet, que les effectifs ont tendance à augmenter, dans ce secteur nord-est d'Orléans.

En cette rentrée encore, la mairie a dû ouvrir une classe dans une élémentaire au bord de la saturation. Alors il a fallu ruser. L'adjoint à l'éducation Florent Montillot a donc dû faire installer un préfabriqué.

Mais l'élu se refusant à ce que les enfants aient classe dans des locaux temporaires, le préfabriqué accueille la bibliothèque. Tandis que l'ancienne salle de bibliothèque a été aménagée en classe. Et l'élu d'observer : « À chaque rentrée, c'est une véritable ingénierie immobilière qu'il faut mettre en place. »

Ouverture pas avant 2018

Mais à terme, il faudra construire, d'autant que le quartier n'a pas fini de se développer. Deux ans après l'inauguration de l'école Bénédicte-Maréchal à Saint-Marceau, une nouvelle école est donc déjà en projet. « Nous avons pris la décision début 2015 de reconstruire la maternelle, confirme Florent Montillot. C'était une urgence absolue. »

La nouvelle école sera édifiée à côté de l'actuelle. « 75 architectes ont répondu à notre concours d'architectes, détaille l'adjoint. Prochainement, nous allons avoir à choisir parmi les trois architectes que nous avons retenus juste avant l'été. Ensuite, il faudra terminer d'affiner le projet architectural et lancer les procédures de marchés publics. »

« Une école ne se fait pas en claquant des doigts », note Florent Montillot, qui rappelle qu'il faut à peu près 4-5 ans entre la décision et la construction. Construction que l'élu espère voir débuter en juin 2017, pour une ouverture de la maternelle en septembre 2018.


Marion Bonnet
La République du Centre


 


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook