Orléans et plusieurs communes de l'agglo recherchent des animateurs périscolaires


Mardi 4 Octobre 2016

Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Orléans, La Chapelle et Ingré organisent, lundi, un forum de recrutement d’animateurs périscolaires.


Depuis la réforme des rythmes scolaires, en 2014, les communes sont chargées d'organiser les fameux temps d'activité périscolaire. Qu'elles se nomment « TAP » à Orléans, « Tada » à Ingré, « Tempo » à Saint-Jean-de-Braye, ou « A'Tempo » et « P'tit Tempo » à Saint-Jean-de-la-Ruelle, ces séances ont au moins un dénominateur commun : elles requièrent un très grand nombre d'animateurs.

Il y a 460 ateliers à faire fonctionner chaque soir (1.380 par semaine), rien que dans les écoles orléanaises. Ça donne une idée des besoins !

Jeunes ou seniors

« À l'heure actuelle, il nous manque une quarantaine d'animateurs, fait savoir Florent Montillot, maire-adjoint chargé de l'éducation à la ville d'Orléans. Pour l'instant, on compense avec les référents périscolaires et du personnel volant. » Il en manque une dizaine, aussi, à Saint-Jean-de-Braye. Et la pénurie touche un grand nombre de communes de l'agglo.

Voilà pourquoi Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Orléans, Ingré et La Chapelle-Saint-Mesmin organisent un forum commun, lundi 26 septembre à Saint-Jean-de-Braye, pour recruter des encadrants périscolaires (lire par ailleurs). De nombreuses offres sont proposées.

Les communes recherchent prioritairement des étudiants. Idéal, par exemple, pour des élèves en BTS animation.

Mais les profils d'enseignants, à la retraite ou actifs (puisqu'il s'agit de périscolaire), sont aussi prisés. La ville d'Orléans va même jusqu'à élargir à « tout adulte ou parent d'élève justifiant d'une expérience professionnelle au contact des enfants ».

Le BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) ou BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur) sont requis. Dans le cas contraire, il faut justifier d'une solide expérience dans l'encadrement d'enfants : les animateurs ont jusqu'à 18 enfants à gérer par groupe. À noter, également, que certaines communes peuvent aider les candidats à se former.

C'est le cas de la municipalité d'Orléans, qui a financé une vingtaine de BAFA l'an dernier. Dans le cas des TAP, il n'est pas non plus obligatoire de venir avec un concept d'atelier ou une compétence spécifique dans un domaine, comme le théâtre, la danse ou autre. Là encore, les communes peuvent vous accompagner. « Nous avons nos propres projets sur lesquels on peut former les nouveaux intervenants », reprend Florent Montillot.

Si les communes essaient au maximum d'offrir des équivalents temps plein, incluant le périscolaire du matin, l'encadrement de la pause méridienne, les TAP et la garderie du soir ou l'aide aux devoirs, les contrats proposés sont souvent des contrats de vacation, de quelques heures par semaine.

A contrario, les villes insistent sur leur « souplesse ». Orléans, par exemple, met en avant l'argument « planning à la carte ». « Les contrats peuvent être signés à l'année ou pour une période comprise entre deux vacances scolaires, complète l'adjoint orléanais. Le nombre d'heures par semaine dépend des disponibilités de chacun. »

À Orléans, les candidats ont aussi la possibilité de choisir leurs jours d'intervention et s'ils préfèrent intervenir pendant les TAP (de 15 h 45 à 16 h 45 les lundi, mardi et jeudi) et\ou pendant la garderie et l'aide aux devoirs (de 16 h 45 à 18 heures ; dès 15 h 45 le vendredi). Elle dépend de plusieurs paramètres : le niveau de qualification, le nombre d'heures de travail, etc.

Pour un animateur de base, elle démarre à 15,68 € brut de l'heure à Orléans. Les services RH des communes peuvent être amenés à vérifier les casiers judiciaires des candidats.

Forum. Forum de recrutement d'animateurs périscolaires lundi 26 septembre, de 9 h 30 à 12 h 30, à la salle des fêtes de Saint-Jean-de-Braye (43, rue de la Mairie). Venir avec son CV. Plus de renseignements au 02.38.52.41.67. Pour Orléans, renseignements au 02.38.79.22.25.


Marion Bonnet
La République du Centre

 


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @UDI_off: "Si l’Europe ne relève pas la tête, elle va mourir !" | #Replay @jclagarde était l’invité ce matin de Caroline Roux sur France…
Florent Montillot : RT @UDI_off: "Notre parti est ouvert au débat, nous décidons collectivement, chacun peut y défendre ses idées." | #Replay @jclagarde était…
Florent Montillot : RT @UDI_off: Bienvenue à @DumasFrederique, députée du 92, qui est la 1ère à quitter @LREM pour rejoindre l’UDI. Bravo d’avoir le courage de…