Réaction aux attentats de Paris : "ENTRER EN RESISTANCE !"


Lundi 16 Novembre 2015


Réaction aux attentats de Paris : "ENTRER EN RESISTANCE !"
COMPASSION ET COLERE, tels sont mes sentiments après le carnage effroyable causé par des barbares sanguinaires au cours de cette nuit de cauchemar :
 
Une immense compassion pour les victimes innocentes de cette folie meurtrière, fauchées pour la plupart dans leur prime jeunesse,
Une immense compassion pour leurs familles brisées, anéanties, déchirées par le départ si injuste et si brutal de leurs chers disparus
Une immense compassion pour tous les témoins de cette tragédie atroce et notamment tous ceux qui ont été épargnés et qui vont mettre des années à se reconstruire après ces heures insoutenables …
 
Ces nouveaux barbares se sont attaqués d’abord à la culture en perpétrant un véritable massacre dans l’enceinte d’un concert, parce qu’ils haïssent la culture, symbole de toute civilisation humaine depuis la nuit des temps… Ils se sont attaqués prioritairement à la jeunesse de notre pays parce qu’elle incarne tout simplement notre Avenir. Ils voudraient tuer la France, mais ils ne peuvent que la blesser parce qu’on ne tue jamais la France !
 
Mais ça n’est pas seulement la France à qui ces barbares ont déclaré la guerre, c’est l’humanité tout entière qui est  visée par cette guerre mondiale qui ne dit pas son nom, une guerre qui a déjà fait plusieurs millions de morts au Proche Orient, au Moyen Orient et en Afrique : en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, en Lybie, en Syrie, au Liban, mais aussi au Mali, au Soudan, au Yémen, … et plusieurs milliers de morts aux Etats-Unis et en Europe. Ces barbares primitifs veulent réduire l’humanité tout entière en esclavage et notamment les femmes.
 
Face à cette tragédie internationale, l’ONU aurait déjà dû donner mandat à une coalition internationale pour démanteler, démembrer, et réduire à néant cette secte primitive et bestiale. Ma colère s’élève contre ce « machin » impuissant, dénoncé à juste titre en son temps par le général de Gaulle.
 
Ma colère s’adresse également à la diplomatie d’opérette incarnée par les dirigeants de notre pays. Il n’est plus acceptable de traiter les Russes comme des ennemis et de mettre sur un pied d’égalité les barbares de Daesh et d’Al Quaida avec le gouvernement syrien (quels que soient par ailleurs ses fautes et ses crimes). Interviewé il y a un an par le journaliste Max Henri Boulois  dans son livre AU « NON » DE DIEU contre le terrorisme, j’évoquais déjà la nécessité de travailler avec les Russes et de dialoguer avec le gouvernement d’Assad.
 
Ma colère se tourne enfin contre une Europe impuissante, incapable de prendre les mesures qui s’imposent. Face à cette déflagration internationale et à notre drame national, nous devons prendre quatre mesures d’urgence :
 
1° adopter un « patriot act » européen, car la France n’est pas la seule concernée par ces apprentis djihadistes sur notre continent : il n’y a qu’à voir la porosité avec la Belgique par exemple. Ce dispositif doit s’appuyer sur la création d’une véritable agence européenne du renseignement et sur la transmission urgente des données PNR (Passengers Name Records) dans les aéroports.
 
2° changer radicalement la politique internationale de la France en Syrie, en combattant exclusivement Daesh avec une coalition internationale allant des USA à la Russie, de l’Iran à l’Arabie Saoudite, de la France au reste de l’Europe , en passant par les  Peshmergas Kurdes et l’armée syrienne … Nous devons également imposer à la Turquie, membre de l’OTAN, de fermer ses frontières au pétrole et aux produits de contrebande pillés par Daesh
 
3° modifier en profondeur la gestion des migrants, en contrôlant strictement leur origine dans les « hotspots » mis en place aux frontières de l’Europe, de la Turquie et de la Lybie :
- migrants économiques à reconduire dans leurs pays d’origine
- réfugiés victimes de guerre à accueillir, en attendant la fin des conflits
- djihadistes à neutraliser, pour les empêcher d’investir notre territoire comme un « cheval de Troie »
 
4° neutraliser enfin le millier d’individus fichés par nos services de renseignement, afin d’éviter qu’ils ne passent à l’acte (assignation à résidence en résidence par exemple …)
 
Notre chère France doit entrer quant à elle en RESISTANCE, comme elle a toujours su le faire au cours de son passé glorieux, et notre grand peuple doit rester debout !
Nos sportifs doivent continuer à s’entrainer et à jouer,
Nos artistes à se produire et le public à les applaudir,
nos enfants à se rendre dans les écoles,
nos étudiants à investir les universités,
nos salariés à travailler dans leurs entreprises,
nos restaurants à demeurer ouverts, ….
 
Nous devons faire nôtre la devise de Yann Palach, ce héros tchèque qui s’était immolé devant les chars soviétiques en 1968 : « Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux ! »
 
Florent Montillot
Président de l’UDI 45
Secrétaire général adjoint de l’UDI
Maire adjoint d’Orléans
 
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @UDI_off: "Si l’Europe ne relève pas la tête, elle va mourir !" | #Replay @jclagarde était l’invité ce matin de Caroline Roux sur France…
Florent Montillot : RT @UDI_off: "Notre parti est ouvert au débat, nous décidons collectivement, chacun peut y défendre ses idées." | #Replay @jclagarde était…
Florent Montillot : RT @UDI_off: Bienvenue à @DumasFrederique, députée du 92, qui est la 1ère à quitter @LREM pour rejoindre l’UDI. Bravo d’avoir le courage de…