Terres de Loire : "Police intercommunale, une rareté"


Mardi 6 Mars 2012


Terres de Loire : "Police intercommunale, une rareté"
La police dédiée aux transports en commun de l'AgglO était une première en France.

"Leur bureau, c'est le bus ou le tram". C'est ainsi que Florent Montillot, adjoint au maire d'Orléans en charge de la sécurité et membre du bureau de l'Agglo, situe l'action des hommes de la police intercommunale des transports : sur le terrain, dans les couloirs des transports en communs qui desservent les 22 communes de l'agglomération orléanaise.
Après huit ans de fonctionnement, Florent Montillot dresse le bilan de ce qui fut une première en France, à sa façon ; c'est à dire mathématique, chiffres et graphiques à l'appui : 1.011 patrouilles en 2005, 31.133 en 2011 ; 153 interpellations en 2010, 116 en 2011. Et l'initiateur de la police intercommunale des transports d'expliquer cette baisse de l'activité judiciaire, la seule dans la kyrielle de statistiques, par une diminution de la délinquance, de 8 % entre 2010 et 2011, de 31,62% entre 2003 et 2011, malgré une hausse importante de la fréquentation : "Moins de délits, dus au renforcement des contrôles, donc moins d'interventions, c'est logique !".

Davantage d'usagers, moins de délits

"Ce ne sont pas nos chiffres mais ceux fournis par la police nationale", précise-t-il aussitôt, comme pour donner du crédit au rapport qu'il a présenté récemment aux élus de l'Agglo et, quelques jours auparavant, à la Coordination de la sécurité dans les transports en commun du ministère de l'Intérieur : "Les courbes de la délinquance et de la fréquentation des réseaux de l'Agglo sont inversement proportionnelles, et c'est encourageant".
De son bureau de l'hôtel Groslot, l'adjoint en charge de la Tranquillité (il préfère ce terme à celui de Sécurité) se plaît à rappeler que la création de la police intercommunale ne s'est pas effectuée sans mal : "Il fallait trouver un cadre juridique (l'Agglo n'a pas cette vocation), il fallait que tous les maires de l'agglomération approuventle projet (trois communes ont décliné l'offre dont Saran), il fallait trouver du personnel intéressé par cette mission qui n'a rien à voir avec l'activité traditionnelle de police, municipale ou nationale".
Le 14 mai 2004 naissait donc la police intercommunale des transports de l'agglomération orléanaise, la première de l'Hexagone, sur un constat : un désengagement de l'Etat dnas ce domaine pourtant problématique, celui de la sécurité dans les transports en commun : "Nous avons commencé modestement, pour monter en puissance progressivement. Ce qui explique le peu d'impact des policiers sur la délinquance les premières années. C'est à partir de 2005-2006 que les effets ont commencé à se faire sentir", commente Florent Montillot.
Celui-ci se félicite par ailleurs de l'excellente collaboration entre la police intercommunale des transports, les polices municipale et nationale et la gendarmerie : "Ils n'ont pas le pouvoir de procéder à une arrestation, seulement d'effectuer des mises à disposition, c'est à dire de remettre les délinquants à la police nationale ou à la gendarmerie".
L'expérience orléanaise a-t-elle fait école en France ? La réponse est non. Seules les villes de Nice et d'Amiens ont choisi de créer une unité intercommunale exclusivement dédiée aux transports. Pourquoi ? "Parce que le problème de l'insécurité dans les transports n'est pas un enjeu", regrette Florent Montillot. Quant à savoir si, sur le même principe, il serait envisageable de créer une police intercommunale d'agglomération en dehors des transports, la réponse est également non : "Les problématiques sont trop différentes. Et l'efficacité d'une police municipale repose sur des actions et des réponses rapides, immédiates... Ce qui est impensable lorsque 22 communes sont concernées."

Denis Léger
FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Secrétaire Général adjoint de l'UDI
Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook

Florent Montillot : RT @UDI_off: #Replay "L'Europe est notre seul instrument pour retrouver de véritables souverainetés !" @jclagarde était ce matin l’invité d…
Florent Montillot : RT @UDI_off: "La question de l'égalité et de la mixité est un combat politique et culturel qui doit être mené sans relâche." @JLBorloo a re…
Florent Montillot : RT @pdavy: Signature de protocole de partenariat pour les jeunes suivis par le service éducatif de prévention d'Orléans #orleans #solidaire…