Tribune : Pour la grandeur de la France, pour l'avenir de nos enfants !


Mercredi 10 Mai 2017

A quelques jours du 2e tour, Florent Montillot publie une tribune.


"Pour la grandeur de la France ; Pour l’avenir de nos enfants !

 

Dans moins d’une semaine, les Français choisiront leur destin, entre la candidate du Front National et le leader d’En Marche !

De nombreux Français hésitent encore et se cherchent face à cette situation inédite dans la Vème République, avec un premier tour qui a exclu tous les candidats des grandes formations politiques.

J’entends notamment certains électeurs de François Fillon s’interroger sur leur choix de dimanche prochain, et je souhaite leur apporter ma vision.

Comment voter en effet pour Marine Le Pen qui propose une hausse du nombre de fonctionnaires quand il faut le réduire,  qui défend une diminution de l’âge de départ à la retraite  quand il faut l’allonger, et qui  souhaite le maintien des 35 heures  quand il faut au minimum assouplir la durée du temps de travail. Elle voudrait même « nationaliser des usines », ce qui est juridiquement impossible, financièrement impensable et purement démagogique !

Son projet économique, digne du Parti Communiste des années 80 avec notamment 160 milliards de dépenses publiques supplémentaires, provoquerait une hausse colossale du déficit et de la dette que François Fillon voulait précisément réduire de façon drastique.

Comment voter en effet pour Marine Le Pen qui propose de sortir de l’Union européenne et d’abandonner l’euro ? Lutter contre la mondialisation par une ligne Maginot imaginaire aurait la même efficacité que la danse de l’indien pour faire tomber la pluie…

Pire encore, le protectionnisme, l’isolationnisme, le nationalisme auraient immanquablement un effet pervers avec la chute brutale de nos exportations en raison des mesures de rétorsion des pays étrangers, la faillite de nos exploitations agricoles subventionnées par l’Europe, le retour de l’inflation à coup de dévaluations successives et la baisse de notre pouvoir d’achat. Pire encore, cette situation déstabiliserait notre continent européen déjà affaibli par le Brexit, face aux grandes puissances américaine, russe et chinoise et réduirait notre capacité à lutter contre le terrorisme …

Quant aux questions de société invoquées par certains électeurs de « Sens commun », parlons-en puisque Emmanuel Macron a déclaré officiellement qu’il s’opposerait à la GPA, alors que la candidate du Front National a toujours refusé de se prononcer sur le mariage pour tous !

Au-delà de ses valeurs qui sont à l’inverse des miennes, son programme économique, social, budgétaire et international est tout simplement aux antipodes des programmes défendus par la Droite et le Centre…

Par ailleurs, les candidats d’extrême gauche  et du Front de gauche suscitent l’abstention ou le vote nul. Aux électeurs de droite qui déclarent ne pas vouloir voter pour Emmanuel Macron, parce qu’il serait soutenu par des personnalités socialistes, je veux leur demander s’ils préfèreraient s’abstenir avec de nombreux électeurs d’extrême gauche et du front de gauche, voire faire le choix de Marine le Pen avec une partie des électeurs de la « France insoumise » qui ne s’en cachent même pas !!! Je veux leur demander s’ils ont entendu les appels clairs, nets et précis de François Fillon, de Nicolas Sarkozy, d’Alain Juppé ou encore de Jean Louis Borloo en faveur d’Emmanuel Macron…

Voter pour Emmanuel Macron, c’est précisément la seule option possible si l’on veut préserver l’Union de l’Europe, cet espace de paix qui nous a été légué par nos parents et grands-parents, bien souvent au sacrifice de leur sang,

Voter pour Emmanuel Macron, c’est précisément la seule option possible si l’on veut réduire la dette abyssale de notre cher pays, favoriser le développement de nos entreprises et réduire le chômage endémique, en un mot restaurer l’indépendance de la France,

Voter pour Emmanuel Macron, c’est enfin la seule option possible si l’on veut défendre les valeurs multiséculaires de la République.

Mais voter pour Emmanuel Macron, ça n’est pas pour autant lui donner un blanc-seing : en votant pour lui aux présidentielles, puis pour les candidats de la Droite et du Centre aux élections législatives au mois de juin, nous pourrons amender son programme pour le rendre plus compatible avec celui d’Alain Juppé et de François Fillon 

 

Pour l’avenir de l’Europe,

Pour la grandeur de la France,

Pour la défense de la République,

Dimanche 7 main, je voterai Emmanuel Macron

 
Florent Montillot                                                                                                                                              

Maire adjoint d’Orléans                                                                                                                            

Conseiller régional                                                                                                                                     
Président de l’UDI 45 "

FM


Inscription à la newsletter



Maire Adjoint d'Orléans
à l'éducation, les connaissances,
la prévention et la réussite
éducative

Conseiller régional

Délégué National de l'UDI
aux Universités d'été et de printemps

Secrétaire national de l'UDI en charge de la Sécurité

Président de la fédération UDI du Loiret (45)

Twitter
Facebook